Très chers PPP

le 07/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Les partenariats public-privé (PPP) sont souvent critiqués pour revenir cher à la collectivité : l’Etat y confie à des acteurs privés le soin de mener à bien des projets d’envergure, moyennant des loyers futurs qui paraissent parfois calculés à la louche… Mais voilà que ces contrats peuvent coûter encore plus cher quand il faut s’en passer ! Ainsi, dans le cas d’un abandon de l’écotaxe, ce sont quelque 800 millions d’euros qui pourraient être versés à la société de projet pour la dédommager, l’opération étant considérée comme bouclée depuis deux ans, après avoir mobilisé Autostrade per l’Italia et ses partenaires SFR, Thales, SNCF-Participations, Steria, outre des cohortes de conseils et de banques… Car en affaires, la continuité et la constance ont leur prix. Si nos gouvernants de tous bords pouvaient prendre exemple à cet égard sur le secteur privé, le fiasco de l’Ecotaxe aurait son utilité.

A lire aussi