Transparence

le 16/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Toujours prompts à dénoncer les turpitudes des autres, voire à jouer les parangons de vertu, les parlementaires européens se sont fait prendre la main dans le sac. La Cour de justice europenne vient de demander au Parlement européen de rendre public un rapport de 2008 sur l’utilisation des 15.222 euros mensuels mis à la disposition des 732 députés pour payer leurs assistants, utilisation souvent détournée de ses objectifs d’origine. Le Parlement s’opposait à cette publication pourtant croustillante sur les pratiques d’un grand nombre de députés européens. Le document est disponible sur le site Wikileaks. Quelque 10 % du budget du Parlement (136 millions d’euros) était alloué à l’époque à la rémunération des assistants. Ce système a été réformé en 2009 et les assistants sont désormais directement employés par le Parlement. Reste qu’une autre indemnité de 4.300 euros pour frais généraux n’est toujours pas à ce jour contrôlée.

A lire aussi