Transhumance

le 12/07/2012 L'AGEFI Hebdo

Ne dites pas professionnels du camping mais secteur de l’hôtellerie de plein air. C’est sous cette appellation que le Ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, dont le maroquin est occupé par Sylvia Pinel, désigne ce mode de logement estival, en principe bon marché, sous la toile (tente) ou sous du dur (caravane et bungalows). L’hôtellerie de plein air, donc, va pouvoir continuer de bénéficier du taux de TVA réduit de 7 % « pour les campings qui auront fait une demande de classement en 2012 ». « Il s’agit de ne pas pénaliser les professionnels... et les vacanciers qui ont choisi ce mode d’hébergement convivial et accessible à toutes les bourses. » Tout cela sent bon le lobbying réussi et n’est pas sans rappeler la tentative de relever la fiscalité des parcs à thème au cours de l’été 2011 qui avait vu la fine fleur de l’UMP monter au créneau.

A lire aussi