Les « trackers » jouent aussi la volatilité des marchés

le 05/04/2012 L'AGEFI Hebdo

L’industrie des ETF (exchange-traded funds) s’est emparée de la thématique de la volatilité. Elle représenterait déjà 1 milliard d’euros d’actifs en Europe. Plusieurs promoteurs (Lyxor, Source…) proposent ce type de solution. Après un premier tracker sur la volatilité court terme sur l’indice VIX (indice de volatilité sur le S&P 500), Source propose désormais des produits de diversification et pas seulement de couverture. « Pour les investisseurs ayant ce type d’approche, nous avons mis en place des produits basés sur des contrats de moyen terme (entre 4 et 7 mois), explique Ludovic Djebali, responsable de la vente institutionnelle en France chez Source. La volatilité offre une bonne protection à la baisse des marchés actions et apporte une forte valeur ajoutée dans le cadre d’une stratégie de diversification de portefeuille. » C’est le cas notamment de Nomura Voltage Mid-Term ETF qui utilise un modèle dynamique pour ajuster l’allocation du portefeuille entre liquidités (T-Bill) et volatilité (moyen terme) en fonction de l’évolution de la volatilité. Les ETF seraient plus flexibles qu’un fonds classique grâce à leur plus grande liquidité et à la possibilité d’être traités en intraday. Mais le fort développement des ETF sur la volatilité commence à inquiéter aux Etats-Unis où les conseillers en investissements américains s’alarment de l’important développement de ce type de produit auprès des investisseurs particuliers qui ne sont pas forcément conscients de tous les risques associés.

A lire aussi