Toujours plus d’entreprises défaillantes et d’emplois menacés en France

le 26/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Enlisement. Près de 62.000. Tel est le nombre d’entreprises défaillantes comptabilisées par Coface Services fin août 2013 sur douze mois glissants. L'augmentation de ce chiffre est de 4,6 % par rapport à 2012. La typologie des entreprises défaillantes varie peu. Il s’agit, pour la plupart, de sociétés commerciales (à 75 %), un segment qui a subi une hausse des défaillances de 7 % en un an. Les TPE (très petites entreprises) représentent 97 % des dépôts de bilans, 71 % dégageant moins de 500.000 euros de chiffre d’affaires. Le nombre d’entreprises défaillantes de 2 à 9 salariés progresse de 20 %. Certes, la part prépondérante des TPE « limite la progression de l’impact social des défaillances », indique Coface Services. Mais force est de constater que le nombre des 220.339 emplois salariés menacés (en progression de 3,4 % en un an) dépasse nettement celui d’août 2009. Une amélioration de ce tableau à moyen terme est possible, si l’on en croit les récents PMI publiés par Markit concernant la France. L'indice « composite flash », combinant l'industrie et les services, s'est inscrit en septembre à 50,2 (contre 48,8 en août), repassant la barre de 50 qui sépare une prévision de croissance

et de contraction de l’activité.

A lire aussi