Ticket retour

le 25/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Les mouvements migratoires sont, c’est bien connu, un bon exemple des divergences de développement économique entre régions. Sauf que ces temps-ci, les flux s’inversent. Ainsi, les immigrants africains et afghans quittent en masse l’Italie en proie à la récession. Même les Mexicains ont compris que leur offre de main-d’œuvre, pourtant à bas coûts, ne trouvait tout simplement pas preneurs aux Etats-Unis, et retraversent le Rio Grande. Quant à l’Espagne, la BBC remarque qu’en 2012, la population a décliné de 206.000 personnes à cause de massifs départs - dont finalement 10.000 Espagnols seulement -, la majorité étant constituée de Sud-Américains repartis à la découverte de leur pays de naissance, souvent l’Equateur ou la Colombie.

A lire aussi