Tensions sur les rendements des titres d’Etat

le 20/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Elastique. Depuis le début du mois d’octobre, les rendements des titres d’Etat américains, allemands ou français se sont tendus. Curieusement, une fois l’opération Twist annoncée, les taux du 10 ans américain (T-Note) ont rebondi, de 1,75 % en début de mois à 2,29 % le 17 octobre. Une fois encore, les marchés ont acheté la rumeur et vendu la mise en pratique. La technique Twist consiste à allonger la maturité du portefeuille de la Réserve fédérale pour aplatir la courbe des taux et obtenir des taux longs les plus bas possibles, dans l’espoir de ranimer le marché immobilier américain en crise depuis bientôt cinq ans. Ce sursaut des taux longs s’explique aussi par l’opinion désormais majoritaire sur les marchés financiers que l’économie américaine va éviter une rechute en récession. En Europe, l’écart (spread) de rendement entre l’OAT française et le Bund allemand à 10 ans a franchi la barre des 100 points de base (pb) à 105 pb le 18 octobre, un plus haut de seize ans. L’annonce prochaine d’une nouvelle évaluation du AAA de la France par Moody’s et le peu de crédibilité accordée par les marchés au projet de loi de Finances 2012 sont à l’origine de cet élargissement.

A lire aussi