Les taux d'intérêt à 10 ans continuent de se tendre

le 12/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Voltage. Les rendements des titres publics à 10 ans ont continué de se tendre au cours de l'été. Une première étape avait été franchie en mai dernier après le signal envoyé par la Réserve fédérale américaine sur un prochain ralentissement de son programme d'achats de titres (85 milliards de dollars par mois). Au cours de l'été, suite aux résultats encourageants et de l'activité aux Etats-Unis et à la timide amélioration conjoncturelle entrevue dans les chiffres du PIB au deuxième trimestre en Europe, les rendements à 10 ans, qui évoluent en sens inverse du prix des obligations, ont progressé. Le 5 septembre, le rendement du Bund franchissait le seuil de 2 % (contre 1,5 % début juin). Le giltbritannique passait la barre des 3 %, soit une progression de 100 points de base par rapport à début juin (le 10 ans britannique se situait autour de 1,70 % en avril dernier). L'OAT française franchissait le seuil de 2,60 % à la même date, tandis que le T-note américain venait se placer sous le seuil de 3 %. Outre-Atlantique, l'effet a été immédiat sur les taux hypothécaires, repartis à la hausse après de nombreux trimestres de recul, et les demandes de refinancement de prêts immobiliers, en nette baisse. En zone euro où l'inflation s'est affichée à 1,3 % en août (réduite de moitié en un an), le rendement du Bund en termes réels est redevenu positif.

A lire aussi