Rencontre avec... Brigitte Daurelle, secrétaire générale d’Euroclear France

« T2S seul ne sera pas générateur d'économies pour le post-marché »

le 06/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Comment préparez-vous Target 2 Securities ?

Les trois dépositaires centraux de titres (CSD) d’Eses (Euroclear Settlement of Euronext-zone Securities), à savoir la France, la Belgique et les Pays-Bas, ont signé le contrat de Target 2 Securities (T2S) en juin dernier. Ils ont ainsi marqué leur plein et entier soutien à la future plate-forme européenne de règlement-livraison en monnaie de banque centrale. Certes, il est maintenant clair que T2S seul ne sera pas générateur d'économies pour le post-marché. Les CSD du groupe Euroclear et leurs utilisateurs font le pari que T2S agira comme un catalyseur en matière d’harmonisation et contribuera à une recomposition du post-marché dans les années à venir.

Quels sont vos autres projets ?

Nous consacrons des investissements importants à l’harmonisation des opérations sur titres, par un renforcement de notre capacité à gérer les valeurs étrangères en Eses et par le développement progressif d’une offre de collateral management : elle répondra aux besoins des banques en matière de financement de leurs activités et d'optimisation de leur gestion de portefeuilles titres. Nous enrichirons le service en juin prochain avec la mise en place d'une interopérabilité entre Eses et Euroclear Bank. C'est aussi une étape clé dans la stratégie d’Euroclear, stratégie visant la mise en œuvre d’une véritable « autoroute du collateral » architecture ouverte permettant d'optimiser la création et la mobilisation de collateral. L’ensemble de nos développements et de nos initiatives se fait en très étroite collaboration avec nos utilisateurs.

A lire aussi