« Stress tests » : 10 % des assureurs recalés

le 07/07/2011 L'AGEFI Hebdo

Examens. Le secteur de l’assurance européen est dans l’ensemble bien préparé à d’éventuels chocs, selon les résultats des tests de résistance (stress tests) sur les bilans 2010 effectués par l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (Eiopa). Les assureurs ont un surplus de capital de 425 milliards d’euros par rapport au capital minimum requis (MCR) par Solvabilité II dans un scénario macroéconomique central, de 275 milliards dans un scénario adverse, de 367 milliards dans un scénario inflationniste, et de 392 milliards en cas de décote sur les expositions souveraines. Seuls 13 assureurs, dont aucun français, sur 58 groupes et 71 compagnies testés (environ 60 % du marché), soit près de 10 %, n’auraient pas le MCR dans le scénario macroéconomique adverse, soit un déficit de fonds propres de 4,4 milliards d’euros.

A lire aussi