S&P dégrade la note souveraine de la France

le 14/11/2013 L'AGEFI Hebdo

L’agence de notation Standard&Poor’s (S&P) a abaissé le 8 novembre d’un cran la note de la dette souveraine de la France de AA+ à AA, jugeant que les réformes engagées par le gouvernement n’améliorent pas substantiellement le potentiel de croissance à moyen terme, ce qui limite sa capacité à consolider le redressement des finances publiques. La perspective de la note est stable, ajoute S&P, qui avait été la première agence à faire perdre son triple A à la France en janvier 2012. Par la suite, Moody’s avait ramené en novembre 2012 sa note à Aa1 assortie d’une perspective négative et, en juillet de cette année, Fitch Ratings avait porté sa note à AA+ accompagnée d’une perspective stable. La question est de savoir quel impact peut avoir cette nouvelle dégradation sur les investisseurs non résidents, notamment japonais, très friands de titres de dette français.

A lire aussi