L'avis de... Bruno Vanier, président de Gemway Assets

« Le soutien d'un incubateur est indispensable »

le 16/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Agréée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) en septembre 2012, Gemway Assets est incubée par Financière de l'Echiquier. Comment avez-vous conçu son tour de table ?

Nous souhaitions, Michel Audeban et moi-même, lancer une société de gestion spécialisée dans les marchés émergents. Nous avons rencontré plusieurs incubateurs, et le courant est très vite passé avec Financière de l'Echiquier. Nous recherchions un partenaire pouvant nous apporter du seed money pour démarrer notre fonds, ayant une bonne réputation et acceptant une prise de participation minoritaire au capital. Gemway Assets est ainsi détenue à près de 52 % par une holding appartenant aux deux fondateurs, Financière de l'Echiquier détient près de 34 %, tandis que le solde du capital est aux mains d’une quinzaine de conseillers en gestion de patrimoine indépendants et de family offices. Notre fonds GemEquity affiche aujourd'hui un encours de 55 millions d'euros, dont 10 millions d'euros de

seed money apportés par Financière de l'Echiquier et 30 millions d'euros par nos autres actionnaires. Notre objectif est d'atteindre 100 millions d'euros d'encours fin 2013 et le double fin 201.

Par ailleurs, Financière de l'Echiquier vous apporte un soutien administratif. Pourquoi ce choix ?

Dans le cadre d'un accord de prestation de services à moyen terme, Financière de l'Echiquier nous fournit son middle-office, son contrôle des risques, des moyens informatiques et des locaux, etc. Ce partenariat est très rassurant pour nos clients : souscrire notre fonds présente le même risque opérationnel qu'acheter un fonds de Financière de l'Echiquier, quand bien même notre société de gestion vient d'être créée. Mais surtout, ce soutien administratif nous permet, à Michel Audeban et à moi-même, de nous concentrer sur nos métiers respectifs : le développement pour lui, la gestion pour moi. Le soutien d'un incubateur me semble donc indispensable : c'est un gain de temps, et cela nous apporte de la crédibilité lorsque nous rencontrons des clients. Pour autant, nous sommes une société de gestion indépendante, détenue majoritairement par ses dirigeants, et non une filiale de Financière de l'Echiquier.

A lire aussi