Société Générale Private Banking rabat ses ambitions aux Etats-Unis

le 07/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Réduction. Société Générale Private Banking (SGPB) laisse sa place à RIT Capital Partners sur le sol américain. La banque française a cédé à cette entité de la branche britannique des Rothschild les 37 % qu’elle détenait dans Rockefeller Financial Services. RIT poursuit sa politique de partenariats après avoir ouvert son capital à Edmond de Rothschild Group, la branche suisse de la famille. De son côté, SGPB n’a pas réussi à faire fructifier l’alliance conclue en 2008 avec le family office de la famille Rockefeller, qui gérait fin mars 34 milliards de dollars (27 milliard d’euros) d’actifs. Son retrait semble sonner le glas des ambitions de croissance externe de son ancien dirigeant Daniel Truchi, remplacé en mars par Jean-François Mazaud. A la tête de 85,4 milliards d’euros au 31 mars, SGPB a engagé un plan de réduction de coûts.

A lire aussi