Des signes de raréfaction du crédit dans les agrégats monétaires

le 01/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Rareté. La croissance sur un an de l’agrégat montéaire M3 a reculé de 3 % à 2,6 % en octobre, indique la Banque centrale européenne. En flux, cela signifie que la masse monétaire a diminué de 59 milliards d’euros en un mois (un total de 9.780 milliards). Ce recul est dû essentiellement au ralentissement des dépôts au jour le jour de 1,4 % à 0,8 % (-18 milliards d’euros en flux). Est aussi confirmé l’effondrement des fonds monétaires : -8,9 % en octobre après -9,5 % en septembre, -10,5 % en août et -12,2 % en juillet. Du côté des crédits, si les prêts à l’habitat croissent encore de 3 % en taux annuel, les flux fléchissent de 18 milliards d’euros sur le mois, soit le recul le plus important depuis décembre 2008. Quant au crédit à la consommation, il est désormais abonné à la croissance zéro, ce qui traduit un recul sur un an de -1,9 %. Les prêts aux entreprises s’en sortent mieux avec des flux positifs de 7 milliards au cours du mois et une croissance de 1,9 % en un an.

A lire aussi