Sésame et corridor

le 19/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Goldman Sachs essaime toujours autant. Les multiples critiques de la part de la presse ou du secteur bancaire sur les liens de la banque d’affaires américaine avec la Maison-Blanche ou le Trésor américain n’y ont rien changé. Les dirigeants de banques centrales passés par Goldman Sachs ne se comptent plus. Le plus connu est Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne. Pour lui succéder à la présidence du Conseil de stabilité financière (FSB) a été choisi Mark Carney, le gouverneur de la Banque du Canada, qui, lui aussi, est passé par Goldman Sachs ; en tout et pour tout treize ans à Londres, Tokyo, New York et Toronto. A croire qu’il est impossible d’accéder à un poste à responsabilités dans l’univers des banques centrales ou de la supervision financière sans avoir un tampon GS sur son curriculum vitae.

A lire aussi