Séparation des fonctions, le combat continue

le 29/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Un autre sujet de fâcherie entre actionnaires institutionnels et émetteurs susceptible de monopoliser à nouveau les débats au cours de certaines assemblées générales est celui de la séparation des fonctions entre président et directeur général. « La séparation des pouvoirs au sommet d’une entreprise cotée est avant tout une question de principe : il convient de séparer la gestion opérationnelle de son contrôle », rappelle Luis Sanchez de Lozada, directeur juridique de Phitrust Active Investors. Dans cette perspective, la Sicav Proxy Active Investors de la société de gestion propose, pour la quatrième année consécutive, de déposer un projet de résolution externe à l’assemblée générale du 22 mai de Société Générale demandant la séparation des fonctions de direction et de contrôle de la banque en conseil de surveillance et directoire, via une modification de ses statuts.

A lire aussi