Rouleau compresseur

le 23/01/2014 L'AGEFI Hebdo

Paris s’adonne à l’immobilier. Après avoir sacrifié une bonne partie de ses hôpitaux comme Laënnec ou encore Saint-Michel en faveur de logements résidentiels, voilà que la municipalité songe à planifier dans la verdure un gigantesque programme qui s’étendrait d’une avenue Foch piétonnisée jusqu’à la porte d’Auteuil en passant par celle de Passy. Le Bois de Boulogne ferait au passage une percée totalement inédite jusqu’à la moitié de l’avenue Foch. De la Porte Dauphine à la Porte d’Auteuil, sur un axe de circulation déclaré « hostile » par l’instigateur du projet Marc Rozenblat, il pourrait s’y construire à un terme non encore fixé, 400.000 mètres carrés de logements nouveaux. Recettes de charges foncières escomptées selon le Journal du dimanche, 2 milliards d’euros au minimum. Laissez passer le rouleau compresseur.

A lire aussi