La roue tourne

le 25/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Rabobank, la banque néerlandaise bien notée par les agences de rating et fière de ses valeurs fondatrices, a décidé de quitter le cyclisme professionnel. L'un des plus vieux sponsors du peloton considère que l'affaire Lance Amstrong est la goutte d'eau qui a fait déborder le bidon. « Nous considérons que le monde professionnel international ne peut plus faire du cyclisme un sport propre » et que les choses ne s'arrangeront pas à l'avenir, a indiqué la banque. Le message est clair. D'autres banques soutiennent le cyclisme. Feront-elles de même ? Sans parler d'autres sports où les musculatures surgonflées laissent augurer du pire... Le dopage, que ce soit dans le sport ou pour des produits financiers, finit toujours mal. Les banques, dont l'image est déjà bien ébranlée par la crise financière, n'ont pas besoin d'en rajouter.

A lire aussi