Robeco tombe dans l’escarcelle du japonais Orix

le 28/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Cession. Rabobank poursuit ses efforts pour ciseler son périmètre. Après la vente en juillet de Bank Sarasin, la banque néerlandaise a cédé sa filiale de gestion d’actifs Robeco au groupe de services financiers japonais Orix. Ce dernier s’empare de 90,01 % du capital de la société pour un montant de 1,94 milliard d’euros. Une très bonne affaire pour la compagnie nippone, Robeco ayant enregistré l’an dernier une croissance de 26 % de ses actifs sous gestion à 189 milliards d’euros - avec 18,4 milliards de collecte nette - et un bond de 47 % de son résultat net à 197 millions. Orix signe surtout sa plus grosse acquisition depuis sa création en 1964 et confirme sa volonté d’expansion internationale dans la gestion d’actifs, deux ans après avoir acquis une participation majoritaire au capital du hedge fund américain Mariner Investment Group.

A lire aussi