Retraites, l’OCDE en faveur de l’emploi des seniors

le 24/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Immuable. La question se posera tant que le vieillissement de la population des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) se poursuivra. Comment assurer la viabilité des systèmes de retraite, tandis que la population en âge d’arrêter de travailler augmente, un mouvement de fond qui accroît les besoins à financer ? En tout état de cause, selon le Panorama des pensions 2011 analysant les systèmes de retraites au sein de l’OCDE, bien que l’âge ouvrant droit à la retraite tende à s’allonger, les pays membres sont confrontés à des dépenses publiques toujours plus élevées pour les pensions. Relever l’âge de la retraite ne résout pas tout le problème. Surtout lorsque le taux d’emploi des « seniors » est faible comme en France, où 19 % des hommes entre 60 et 64 ans travaillent, contre 54,5 % en moyenne dans l’OCDE. L’Organisation appelle aussi les pays à s’intéresser aux effets des réductions des prestations (-20 % depuis le début des années 90) qui guettent les plus vulnérables, tout en recommandant un changement d’attitude envers les seniors.

A lire aussi