Rentes

le 06/12/2012 L'AGEFI Hebdo

La Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) vient de publier une enquête sur les revenus bruts de 75 professions du commerce et de l'artisanat. Dans leur immense majorité, ces professions dégagent moins de 50.000 euros de revenus avant impôts et charges sociales. Pas de quoi fouetter un chat. Sauf qu'en haut du classement, les trois commerces qui vivent le mieux (et de loin) sont la pharmacie (168.000 euros de revenus en moyenne) devant l'optique lunetterie et les ambulanciers. Trois professions qui tirent l'essentiel de leurs revenus de financements socialisés, voire carrément publics. Des financements en grande partie indolores pour les porte-monnaie de la clientèle. En cherchant bien, on peut même trouver les derniers vestiges de prix administrés et de professions fermées à la concurrence.

A lire aussi