Réforme radicale de l’énergie

le 21/11/2013 L'AGEFI Hebdo

La mise en œuvre de la réforme ambitieuse de l’électricité japonaise démarre. L’Electricity Business Law a été révisée la semaine dernière de telle sorte qu’à partir de 2016, les ménages pourront choisir à leur guise les divers services offerts par les fournisseurs d’électricité. Dans cette optique, les monopoles régionaux de l’ensemble de l’industrie de d’électricité du territoire japonais vont être cassés, tout en laissant la possibilité à de nouveaux entrants et à des entreprises de gaz de vendre de l’électricité aux ménages, mais pas seulement. Les industriels pourront par exemple proposer via des partenariats la vente de services d’opérateurs en téléphonie mobile ou de voitures. La réforme doit favoriser en outre la vente d’énergie solaire ou d’autres énergies renouvelables. Tirant les leçons de Fukushima, le gouvernement prévoit d’établir, dès 2015, une nouvelle entité de l’industrie de l’énergie qu’il contrôlera mais qui restera indépendante, destinée à coordonner la fourniture d’électricité sur tout le territoire. Sa mission sera d’éviter toute coupure en cas d’accidents majeurs et de vérifier que les entreprises bien installées du secteur laissent leur chance aux nouveaux acteurs. Enfin, lors d’une troisième étape, le gouvernement exigera la mise en œuvre, entre 2018 et 2020, de la séparation des activités de production de celles de réseau.

A lire aussi