Réflexe pavlovien

le 27/02/2014 L'AGEFI Hebdo

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est inquiète : l'obésité est en train de devenir une nouvelle norme d'existence. « Notre perception de ce qui est normal a changé. Etre en surpoids est désormais vu comme quelque chose de commun, plutôt qu'inhabituel », résume une responsable de l'organisation dont la dernière étude sur le sujet indique qu'en Europe, 27 % des adolescents et 33 % des enfants de moins de onze ans sont en surpoids. Les maux sont connus depuis longtemps : pas ou peu d'activité physique et surconsommation de produits riches en graisse, en sucre et en sel. En somme, l'individu s'habitue à tout et adapte son comportement en fonction du nouvel environnement qu'on lui fabrique. Tout comme il s'habitue à un endettement incontrôlé, à l'absence de croissance économique, au chômage de masse...

A lire aussi