Les recouvrements de créances deviennent de plus en plus difficiles

le 01/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Fermeture. Les tensions de trésorerie dans les entreprises françaises se ravivent, selon l’Observatoire du recouvrement de créances du cabinet juridique ARC et l’Ifop. Tandis que 60 % des entreprises interrogées sont pessimistes quant à l’évolution de leur activité dans les six mois à venir, la crise associée au désengagement des assureurs-crédit les contraints à se tourner vers d’autres sources de cash. Cherchant à contrôler la situation en matière de paiements tardifs, 78 % des entreprises sondées disent s’être organisées afin d’optimiser la gestion de leur recouvrement. Deux tiers des sociétés interrogées ont déjà engagé des procédures contentieuses. Mais ces actions butent sur l’exécution des décisions de justice. Elles sont 44 % des entreprises sondées à estimer qu’il est plus difficile de recouvrer ses créances qu’auparavant.

A lire aussi