La récession s'aggrave en Italie

le 18/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Crise. Les autorités italiennes ont décidé de ne pas se gargariser d'illusions sur l'état de la conjoncture économique dans la péninsule. La contraction de l'activité sera plus marquée que prévu cette année, a reconnu mi-juillet Lorenzo Codogno, chef économiste du Trésor. Les dernières prévisions du gouvernement faisaient état d'une baisse du PIB de 1,3 % ; les nouvelles prévisions sont attendues pour septembre. Le responsable du Trésor a reconnu qu'un recul de 1,9 %, comme le prévoient plusieurs instituts d'analyse italiens, lui semblait « réaliste ». Il a précisé que le déficit public de l'Italie serait maintenu cette année sous la barre des 3 % du PIB, en ajoutant que le gouvernement était prêt à prendre de nouvelles mesures budgétaires cet automne, si le besoin s'en présentait.

A lire aussi