Le ratio dette/PIB allemand progresse deux fois plus vite que le ratio français

le 09/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Dérives. Le ratio dette publique/PIB de la France a progressé d’un peu plus de 3 points de pourcentage (pp) en un an à la fin du troisième trimestre 2011, rapporte Eurostat. Une progression en dessous de la moyenne européenne, tout comme l’Italie dont la hausse est proche de zéro. Cela n’a pas empêché la France de perdre son « triple A » auprès de l’agence Standard & Poor’s, alors que l’Allemagne l’a conservé sans même se voir appliquer une perspective négative. Or la progression du ratio allemand va bon train (+6 pp, selon Eurostat), tout comme celui de l’Espagne (+8 pp). C’est certes loin des records grec (+20 pp, lire page 14) et portugais (+19 pp). La comparaison trimestre/trimestre indique pour la France et l’Italie un recul beaucoup plus net que pour l’Allemagne.

A lire aussi