Un rapport prône le lancement d’euro-bons à moins d’un an

le 07/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Mutualité. On connaissait plusieurs versions au projet d’émission d’euro-obligations comme la mutualisation totale ou partielle des dettes publiques (blue bonds consistant à mutualiser les dettes à concurrence de 60 % du PIB). S’y ajoutent le projet d’euro-bills proposé par Sylvie Goulard, eurodéputée du groupe des Libéraux, au nom du Parlement européen (L’Agefi Hebdo du 3 mai). Le document suggère de lancer des émissions de bons à court terme au nom de la zone euro, c’est-à-dire des titres à moins d’un an. Il permettrait de financer la trésorerie des Etats, un marché de 900 milliards d’euros. La France émet des BTF (bons à taux fixe) dont l’encours est aujourd’hui d’un peu moins de 180 milliards à un taux voisin de zéro. Le lancement de ces euro-bills serait conditionné à des progrès en matière d’assainissement budgétaire et de convergence des économies, selon Sylvie Goulard.

A lire aussi