Quelle utilisation ?

le 01/11/2012 L'AGEFI Hebdo

François Hollande, président de la République

« Une part (de la taxe, NDLR) - c'est la position de la France - devra être mutualisée, c'est-à dire affectée à des travaux d'infrastructure qui compléteront le Pacte de croissance ou à un fonds qui pourrait être dédié à la formation des jeunes » (19 octobre 2012)

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

« Cette taxe permettrait de générer des milliards d’euros de recettes dont les Etats membres ont grandement besoin en ces temps difficiles » (23 octobre 2012)

Alexandre Naulot, président d'Oxfam France

« Cette taxe doit limiter efficacement la spéculation financière outrancière en s’appliquant à l’assiette la plus large possible de transactions financières » (23 octobre 2012)

A lire aussi