Quand Wendel rit, Eurazeo pleure

le 08/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Participations. Tout les oppose au premier semestre. Eurazeo a publié une perte de 106 millions d’euros, contre un bénéfice de 93 millions un an plus tôt, tandis que Wendel affiche des profits en hausse de 300 % à 425,5 millions d’euros. Eurazeo prévoit d’être en perte sur l’exercice après avoir pâti de la variation en juste valeur de dérivés Danone, d’écarts d’acquisitions et autres frais financiers. La holding d’investissement maintient son objectif 2014 de 2 milliards d’euros de création de valeur, mais son actif net réévalué (ANR) de 63,3 euros au 29 août suscite le doute parmi les analystes. A fin août, Wendel a vu son ANR chuter d’un tiers, à 75 euros, mais sa dette brute (liée notamment à sa participation dans Saint-Gobain) a été ramenée à environ 5 milliards d’euros, contre 5,8 milliards à fin mars.

A lire aussi