QE3, la Fed laisse de nombreuses questions en suspens

le 27/06/2013 L'AGEFI Hebdo

Sortie fracassante. Lors de sa dernière réunion, le conseil de la Réserve fédérale a confirmé aux marchés, par la voix de son président Ben Bernanke, que le début du commencement de la sortie de la politique non conventionnelle dite QE3 (achats mensuels de 85 milliards de dollars de Treasuries et de MBS -

mortgage-backed securities), allait avoir lieu fin 2013 à condition que les données sur l’économie américaine ne signalent aucune détérioration. Dans la foulée, les anticipations de hausse des taux d’intérêt à 10 ans ont repris de plus belle : les seuils de 2,75 % et de 3 % pour le T-Note 10 ans à fin 2013 sont les paris les plus courus ; certaines analyses poussent jusqu’à 3,5 %. Reste que Ben Bernanke a laissé de nombreuses questions en suspens : de combien la Fed va ralentir ses achats mensuels (5, 10 ou 15 milliards) ? Les titres arrivant à maturité vont-ils continuer à être réinvestis ? Le ralentissement des achats concernera-t-il des MBS ou des Treasuries? La fin des achats est-elle véritablement programmée pour 2014 ? En fait, une seule question ne laisse plus place au doute : le départ de Ben Bernanke de la présidence de la Fed en janvier 2014.

A lire aussi