Un premier pas en faveur du sauvetage de Chypre

le 21/02/2013 L'AGEFI Hebdo

En tête. Nicos Anastasiades est arrivé en tête au premier tour de l’élection présidentielle chypriote. Le candidat conservateur, favorable au plan de sauvetage européen et du Fonds monétaire international destiné à renflouer Chypre, a recueilli 45,4 % des suffrages. Au second tour qui se tient dimanche, il affrontera Stavros Malas, qui a obtenu 26,9 % des suffrages au premier tour. Ce candidat de gauche est soutenu par les communistes actuellement au gouvernement du président sortant, Demetris Christofias, opposé aux privatisations réclamées par le gouvernement allemand dans le cadre d’un éventuel plan de sauvetage. Les négociations avec l’Europe reprendront de façon plus apaisée en cas de victoire, dimanche 24 février, de Nicos Anastasiades, s’il bénéficie, effectivement, du report des voix du candidat indépendant du premier tour, George Lillikas.

A lire aussi