Le Portugal au régime sec

le 12/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Le Portugal devrait bénéficier d’une aide de 78 milliards d’euros sur trois ans (52 milliards prêtés par l’Union européenne et 26 milliards par le Fonds monétaire international - FMI). L’accord prévoit notamment un soutien de 12 milliards d’euros aux banques, toujours dépendantes de la Banque centrale européenne pour leur financement. Il doit être avalisé par l’Ecofin le 17 mai et par le conseil d’administration du FMI d’ici à fin mai pour que Lisbonne puisse honorer un remboursement de 4,9 milliards d’euros le 15 juin. L’Union européenne pourrait demander un intérêt proche de 5 %, et le FMI prêtera à 3,25 % les trois premières années, et à 4,25 % ensuite. L’objectif est de ramener le déficit budgétaire de 9,1 % en 2010 à 5,9 % en 2011, 4,5 % en 2012 et 3 % en 2013, et de stabiliser la dette publique en 2013 (93 % du PIB en 2010 selon Eurostat), le tout au prix d’une baisse du PIB de 2 % en 2011 et en 2012. La croissance, point faible du pays (1 % en moyenne les dix dernières années), ne reviendrait qu’en 2013.

A lire aussi