Plus de défaillances d’entreprises en zone euro

le 31/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Mal en pis. C’est la fin du recul de la sinistralité des entreprises observé dans le monde en 2011. Cette année, le nombre de défaillances d’entreprises va augmenter, mais pas partout. En réalité, la progression de 3 % de l’indice global des défaillances réalisé par Euler Hermes reflète surtout la situation très préoccupante de la zone euro. « La complexification de la crise de la dette, les politiques d’austérité dans lesquelles sont engagés les pays de la zone euro vont peser lourdement sur les entreprises déjà fragilisées, selon Ludovic Subran, chef économiste et directeur de la recherche d’Euler Hermes. La contraction de la demande, le durcissement des conditions de crédit et la montée des revendications sociales sont autant de facteurs de risques supplémentaires pour les entreprises de toute la zone. » Des anticipations confirmées par les derniers indicateurs PMI relatifs à la zone euro. L’indice PMI Flash Composite de l’activité globale s’est établi à 45,9, signalant la plus forte contraction de l’activité économique du secteur privé depuis juin 2009.

A lire aussi