Please speak french !

le 29/08/2013 L'AGEFI Hebdo

 Les milieux d'affaires écossais s'inquiètent de la chute de l'apprentissage du français dans les écoles du pays. Selon la Scottish Qualifications Authority (SQA), le nombre d'élèves de l'enseignement supérieur suivant des cours de français a diminué de 10 % en 2013, prolongeant une tendance devenant inquiétante selon elle. Ils seraient à peine plus de 4.000 étudiants à vouloir apprendre les rudiments ou perfectionner leur connaissance de la langue de Voltaire. Le patronat écossais rappelle que la France est la troisième destination d'exportation pour les biens et services avec un volume de ventes destinées à l'Hexagone de l'ordre de 2 milliards de livres par an. La France est un marché significatif pour le commerce extérieur de l'Ecosse et il serait bon que les dirigeants des entreprises du pays puissent tenir au moins une conversation et connaître la culture française, fait savoir le patronat local.

A lire aussi