Un pilote dans l'avion

le 19/01/2012 L'AGEFI Hebdo

La Réserve fédérale prend par la main les marchés financiers, titrait une note d’étude d’une grande banque d’affaires américaine. Il est vrai qu’en décidant d’améliorer sa communication et de rendre plus lisible sa politique monétaire, la Fed va faciliter le travail des central bank watchers. Ce faisant, elle prend acte du changement de monde, du nouvel environnement post-crise, et prépare du même coup la sortie de sa politique non conventionnelle dans quelque temps. Une sortie qui s’annonce compliquée, estiment les économistes. Après la décision, courant 2011, d’organiser des conférences de presse sur le modèle de la Banque centrale européenne ou d’annoncer un maintien à zéro jusqu’en mi-2013 du taux cible des Fed funds, la Fed a décidé de publier des prévisions de taux des Fed funds avec des projections de croissance, d’emploi et d’inflation. Autre sujet en débat depuis plusieurs années, la définition d’une cible d’inflation (inflation targeting). Plusieurs questions restent à préciser comme savoir si ces prévisions des membres de la Fed seront collégiales ou nominatives, encadrées dans des fourchettes, etc. Afficher une trajectoire ne signifie pas nécessairement se fixer un objectif. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est de piloter les anticipations des marchés.

A lire aussi