Le PIB des Etats-Unis n'a toujours pas retrouvé son niveau d'avant-crise

le 20/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Comblement. La statistique est une science approximative, surtout quand elle se doit de donner des résultats rapidement. Le Bureau of Economic Analysis, chargé de collecter les données pour établir les comptes nationaux des Etats-Unis, a révisé à la fin du mois de juillet, comme tous les ans, le profil de la croissance américaine, explique un document d’Aurel BGC. Il ressort de cette révision que, tout d’abord, la récession a été plus violente qu’en première estimation. Ensuite, la destruction de valeur constatée n’a pas encore été comblée. En niveau, la récession n’a pas été effacée, constate Aurel BGC. Pourtant, les autorités américaines ne sont pas restées les bras croisés. Le premier plan de relance de l’administration Obama portait sur quelque 700 milliards de dollars, la Réserve fédérale a abaissé ses taux directeurs tout près de zéro et a lancé deux phases d’assouplissement quantitatif (quantitative easing). Pourtant, cela n’a pas suffi pour retrouver ne serait-ce que le niveau de production d’avant-crise.

A lire aussi