Petit noir

le 07/03/2013 L'AGEFI Hebdo

L'uniformisation des habitudes de consommation et l'apparition de classes moyennes dans les pays émergents d'Asie ont des effets perturbateurs sur certains marchés. Exemple, le café : l'écart de prix entre le robusta et l'arabica est en train de se réduire, le premier connaissant une forte hausse de la demande dans les pays émergents tandis que la consommation du second stagne dans les marchés matures. Au goût plus subtil et moins caféiné, l'arabica qui est produit en Amérique du Sud se voit supplanté sur les marchés par le robusta, utilisé pour la production de cafés solubles ou instantanés, pour l'instant moins cher et produit en Asie. Le cacao connaît un phénomène similaire avec la poudre de cacao désormais plus chère que le beurre en raison de la demande asiatique pour les produits à base de poudre. Comme quoi consommation de café ou de cacao et croissance économique sont intimement liées.

A lire aussi