Pays émergents, les réserves de changes fondent

le 29/08/2013 L'AGEFI Hebdo

Régime minceur. Les banques centrales des pays émergents ont vu leurs réserves de change se réduire de 81 milliards de dollars depuis le mois de mai à la suite de sorties de capitaux et des interventions sur les marchés des changes pour tenir leurs devises, ont chiffré les économistes de Morgan Stanley. Ces calculs excluent la Banque Populaire de Chine, dont les réserves sont les plus importantes au monde avec 3.500 milliards de dollars sur un total mondial répertorié par Bloomberg de 11.200 milliards. Parmi les plus touchées, la banque centrale indonésienne a vu ses réserves chuter de 13,6 % entre fin avril et fin juillet. C'est au printemps dernier que la Réserve fédérale américaine a testé les marchés financiers en les préparant à une diminution puis à un arrêt des achats de titres dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif.

A lire aussi