Les pays émergents reçoivent la majorité des investissements directs

le 20/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Bascule. Les flux mondiaux d’investissements directs (IDE) ont atteint 1.122 milliards de dollars en 2010 (contre 1.114 milliards en 2009), indique la Cnuced (Conférence des Nations unies pour le commerce). Pour la première fois, les flux à destination des pays émergents (en développement et en transition) ont dépassé (53 % du total) les flux destinés aux pays développés qui sont en régression. Et pour la première fois également, la Chine dépasse le cap des 100 milliards. Les Etats-Unis sont les seuls parmi les pays développés à accroître les flux entrants à 186 milliards (130 milliards en 2009). Malmenées depuis le début de la crise, les fusions-acquisitions, reprennent du poil de la bête. Pour 2011, la Cnuced prévoit des flux compris entre 1.300 et 1.500 milliards de dollars, mais souligne le contexte de risques importants : protectionnisme, dettes souveraine, volatilité des changes, etc.

A lire aussi