Les pays émergents deviennent le centre du commerce international

le 28/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Super fret. Les échanges commerciaux entre les pays émergents sont devenus plus importants que les exportations de marchandises qu'ils destinent aux économies développées. Même en tenant compte des échanges de matières premières (dont la forte croissance peut fournir une explication à la tendance) ou de produits semi-finis qui termineront leur vie dans les pays développés, le fait est que les échanges commerciaux entre économies émergentes ont fortement progressé au cours de la décennie écoulée, note Frédéric Neumann, économiste de HSBC. Entre 2000 et 2012, la part de l'Amérique du Nord (qui inclut pourtant le Mexique) dans les ventes de l'Asie hors Japon est passée de 23 % à 14 %. En revanche, le « Reste du monde » qui intègre le Moyen-Orient, l'Amérique latine, l'Afrique et l'Océanie (y compris l'Australie) représente désormais 16 % du total contre 7 % au début du siècle. L'économiste cite le cas de l'Inde dont 36 % des exportations en 2012 ont eu comme destination le « Reste du monde », avec près des deux tiers en biens d'équipements vers le Moyen-Orient.

A lire aussi