Pas de panique

le 15/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Valérie Pécresse, ministre du Budget

« Le triple A... si on le perdait, on emprunterait immédiatement plus cher. Nos taux d’intérêt augmenteraient et cela nous coûterait à peu près 5 milliards d’euros par an... 5 milliards d’euros par an, c’est le budget du Ministère de la Justice » (3 septembre 2011)

François Fillon, Premier ministre

« Certains préconisent la création d’obligations européennes, les eurobonds, qu’ils présentent comme une panacée. Ils oublient de dire que cela renchérirait le coût de la dette française et pourrait même remettre en cause sa notation » (Le Figaro, 19 août 2011)

Carole Sirou, présidente de Standard & Poor’s France

« La note de la France est ‘AAA’ stable, comme une quinzaine de pays dans le monde. C’est le cas depuis 1975 malgré, je dirais, les hauts et les bas que notre pays a pu rencontrer » (RTL, 18 août 2011)

A lire aussi