OPCVM - CM-CIC AM prend la première place en janvier

le 21/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Collecte en trésorerie

Le monétaire reste l’un des principaux moteurs de la gestion d’actifs en France. C’est dans cette catégorie de fonds que l’activité a été la plus forte sur le marché en janvier, les produits de trésorerie dynamique ayant été les plus recherchés (1,3 milliard de souscriptions) dans un contexte de taux courts proches de zéro. Pas étonnant donc que notre classement EuroPerformance-a Six Company de la collecte nette des fonds de droit français soit dominé par des acteurs ayant bénéficié d’une forte collecte sur ces produits. CM-CIC AM monte sur la première marche du podium grâce à sa collecte de 1,5 milliard d’euros dans ses fonds de trésorerie. Le numéro deux, CPR AM, a enregistré près de 500 millions de souscriptions. Sa maison mère, Amundi, prend la troisième place grâce à une collecte de près d’un milliard en produits de trésorerie, suivie de Federal Finance Gestion (groupe Crédit Mutuel Arkea) et d’Agicam.

Dans le bas du tableau, le monétaire fait également la tendance. Natixis AM arrive bon dernier avec 1,7 milliard de retraits, du fait de ces fonds (-1,6 milliard). De même, La Banque Postale AM (-1,1 milliard) et BFT Gestion (-0,3 milliard) sont affectés par les rachats dans leurs produits de trésorerie. Une catégorie de fonds toujours sujette à une forte volatilité d’un mois sur l’autre.

Retour des actions

Amundi a par ailleurs vu ses encours diminuer en fonds diversifiés, en fonds à formule et surtout en obligataire… mais se reprend légèrement en actions. De là à y voir le début d’une rotation entre les obligations et les actions, il n’y a qu’un pas. Il faut dire qu’avec la diminution des risques extrêmes, notamment sur la zone euro, les investisseurs ont continué à s’exposer aux actifs risqués, comme le montrent les statistiques du mois de janvier. L’ensemble des fonds actions suivis par EuroPerformance ont enregistré une collecte nette de 1,4 milliard d’euros, dont 0,5 milliard pour les seules actions européennes. De leur côté, les fonds obligations ont subi 0,3 milliard de retraits, dont 0,5 milliard sur les obligations en euros.

Malgré la bonne santé de ses fonds actions, Amundi arrive bon dernier, en janvier, de la collecte nette hors fonds de trésorerie avec 346 millions de rachats. Dans les dernières places, State Street GA accuse 127 millions de retraits sur les obligations. A noter également les 181 millions de rachats de Theam, dont 98 millions sur les matières premières (la société de gestion vient de suspendre les souscriptions de l’un de ses fonds investi dans les matières premières agricoles et la fermeture d’un ETF - exchange-traded fund). Parmi les sociétés de gestion en forme, Carmignac Gestion engrange 443 millions de souscriptions, dont 254 millions sur ses fonds diversifiés. Mais c’est la classe actions qui fait tourner les compteurs de Lazard Frères Gestion (167 millions de collecte sur la classe d’actifs), Madarine Gestion (155 millions) et Edram (120 millions).

A lire aussi