OPCVM Amundi revient en tête de la collecte en mars

le 19/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Souscriptions soutenues dans le monétaire

-Les mois se suivent… En mars, la collecte sur les fonds monétaires a de nouveau fait la différence. Amundi, bon dernier en février, retrouve la première place du podium de notre classement EuroPerformance-Six Telekurs des fonds de droit français. Il a enregistré près de 2,8 milliards d’euros de souscriptions sur ces produits. Sa collecte nette totale s’élève à 2,1 milliards compte tenu des retraits accusés dans les fonds actions, diversifiés et garantis. BNP Paribas rétrocède à la deuxième position avec une collecte globale de 1,9 milliard. En troisième position (comme en février), La Banque Postale est également dopée par les souscriptions dans les fonds monétaires.

Décollecte dans les actions

-Dans le bas du tableau, Natixis AM (quatrième en février) accuse 2,7 milliards d’euros de retraits, dont 2,5 milliards en monétaire. Agicam, qui était également dans le haut du tableau en février, voit ses fonds de trésorerie décollecter à hauteur de 1,5 milliard, signe de l’extrême volatilité de la classe d’actifs d’un mois sur l’autre. A noter parmi les sociétés de gestion les moins bien classées en mars, la décollecte de 339 millions enregistrée par LCF Edmond de Rothschild Banque sur les produits actions. Sur l’ensemble du marché, c’est la classe d’actifs la plus pénalisée par les retraits des investisseurs en mars (1,7 milliard d’euros). Après un début d’année sur les chapeaux de roue pour les marchés actions, dans le sillage des opérations de refinancement de la Banque centrale européenne (LTRO), les investisseurs ont pu prendre quelques bénéfices. Ce d’autant que la zone euro, et notamment l’Espagne, inquiète de nouveau les marchés. Les fonds actions françaises, zone euro et européennes ont été les plus affectés. Malgré ces retraits, la collecte totale sur le marché français est positive de 1,55 milliard d’euros grâce aux 4,15 milliards de souscriptions enregistrés par les produits monétaires. Cela porte à 765,1 milliards l’encours global sous gestion.

Premier trimestre dominé par BNP Paribas

-A fin mars, BNP Paribas arrive en tête de la collecte sur le trimestre avec 5,6 milliards d’euros de souscriptions (6,5 milliards en monétaire). Natixis AM est dernier avec 5,9 milliards de retraits (dont -6,6 milliards en produits de trésorerie). Au total, la collecte nette est de 14,95 milliards de janvier à fin mars. Le monétaire (19 milliards) et l’obligataire (2,2 milliards) dynamisent la performance des sociétés de gestion. En revanche, les actions déçoivent avec 3,2 milliards de retrait malgré le rebond du marché depuis janvier. BNP Paribas (586 millions) et LCF Edmond de Rothschild (430 millions) sont particulièrement affectés dans cette catégorie.

A lire aussi