OPCVM - Amundi revient aux avant-postes

le 22/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Regain d’activité en monétaire

Les caisses des fonds de trésorerie se sont regarnies en octobre. Après avoir vu leurs actifs fondre de 14,3 milliards d’euros en septembre, elles ont de nouveau collecté 8,75 milliards. Les flux sur ces produits sont, chaque mois, très volatils. Cela peut, par exemple, être lié à des sorties effectuées par des organismes de retraite pour le paiement des pensions ou à des rentrées de cotisations. En tout cas, Amundi, qui était en septembre bon dernier de notre classement EuroPerformance-a Six Company des fonds ouverts de droit français, en profite à plein en octobre. Il se hisse à la première place avec 4,3 milliards de collecte nette, dont 5,2 milliards en OPCVM monétaire. CM-CIC AM, également mal classé le mois précédent, s’octroie la deuxième position avec 2,4 milliards de souscriptions (2,6 milliards en monétaire). BNP Paribas AM complète le podium (1,8 milliard, principalement en produits de trésorerie). A noter le retour de Natixis AM en quatrième position grâce à une collecte nette de 1,2 milliard.

Les sociétés de gestion ont toutefois connu des fortunes diverses dans le monétaire. Ainsi La Banque Postale AM décollecte-t-elle 1,4 milliard dans cette catégorie de fonds. Au total, elle subit 1,5 milliard de retraits et arrive dernière de notre classement. L’avant-dernier, HSBC, voit ses OPCVM de trésorerie décollecter de 0,6 milliard. Axa IM et BFT Gestion font également partie du bas du tableau toujours en raison des sorties dans ces fonds de court terme.

Globalement, la collecte est positive de 7,59 milliards sur l’ensemble de l’industrie en France grâce aux produits de trésorerie. Toutefois, hors souscriptions dans ces fonds, les sociétés de gestion accusent 1,1 milliard de retraits. La collecte des fonds obligataires n’ayant pu compenser les sorties dans les OPCVM actions ou diversifiés.

Rothschild et Cie Gestion, premier hors trésorerie

Hors collecte dans les produits de trésorerie, Rothschild et Cie Gestion arrive en tête de notre classement avec plus de 200 milliards de souscriptions nettes, grâce principalement à ses fonds de performance absolue. UBI (filiale du suisse Union bancaire privée) se place en deuxième position avec près de 90 millions de collecte en fonds obligations et 94 millions en fonds de convertibles. Oddo AM arrive troisième grâce à des souscriptions en produits actions et obligataires. Lyxor AM (4e) profite de sa collecte en actions et obligations, et ce malgré d’importants retraits en fonds garantis. Enfin, Tobam se classe cinquième avec 85 millions en actions.

Dans le bas du tableau, Amundi, numéro un du secteur grâce à sa collecte en monétaire, arrive cette fois dernier avec près de 1 milliard de décollecte, principalement en obligations et actions mais également en fonds diversifiés et garantis. Aviva Investors France, Axa IM et HSBC sont également dans les dernières places en raison de leur décollecte en fonds actions et diversifiés (Aviva), en actions (Axa IM avec 106 millions de retraits) ou en obligations (HSBC).

A lire aussi