OPCVM Amundi enregistre la meilleure collecte en février

le 28/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Carton plein d’Amundi en monétaire

En février, le numéro un français et européen de la gestion d’actifs remonte à la première place du classement EuroPerformance de la collecte nette des fonds de droit français. Il bénéficie de 3,3 milliards d’euros de souscriptions dans ses fonds de trésorerie. Au total, il collecte 2,5 milliards, l’écart étant lié aux sorties de ses OPCVM actions, obligations et performance absolue principalement. Le haut du tableau est, ce mois-ci encore, dominé par les grands acteurs de la gestion monétaire. Et Amundi fait carton plein avec ses filiales BFT Gestion et CPR AM. Agicam et Natixis AM complètent le quinté de tête. Dans son ensemble, le marché est en progression en février avec une collecte nette de 5,7 milliards. La masse des actifs sous gestion atteint 784 milliards (effet de marché compris). Après un mois de janvier atone, les fonds monétaires retrouvent 6,3 milliards de collecte. L’encours progresse de 2 % à 336 milliards.

Décollecte en obligations

Tous ne profitent pas de ces flux positifs. Dans le bas du tableau, BNP Paribas AM accuse 4,5 milliards d’euros de rachats, compte tenu d’une décollecte nette de 4,2 milliards dans ses OPCVM monétaires. Ces placements de court terme servent de réceptacle pour la trésorerie des entreprises, des compagnies d’assurances, des caisses de retraite… et sont donc soumis à des entrées et sorties régulières. Covéa Finance et OFI AM sont également affectés par les retraits de leurs fonds de trésorerie. Dans les dernières positions, Lyxor International AM se distingue par une collecte positive en produits monétaires mais des retraits sur ses fonds actions ou obligations. Il faut dire que les investisseurs se sont montrés réactifs et sélectifs sur les classes d’actifs risquées. Et si les actions ont poursuivi dans leur ensemble une collecte positive (+468 millions), le segment des actions européennes (-332 millions), principalement les fonds indiciels, ont subi le retour des inquiétudes dans la zone euro. Par ailleurs, les opérations de rachats enregistrées sur les OPCVM obligations confirment le retrait progressif des investisseurs sur cette classe d’actifs (-919 millions).

Natixis AM profite des actions

Si l’on ne tient pas compte de la collecte dans les fonds monétaires, Natixis AM arrive en tête grâce aux souscriptions enregistrées par ses OPCVM actions (+384 millions). State Street bénéficie également d’un flux positif dans cette classe d’actifs (+222 millions), de même que Metropole Gestion (+104 millions). CPR AM profite, à contre-courant du marché, d’une collecte de 101 millions dans ses fonds obligations. Tandis que Carmignac Gestion arrive une fois de plus dans le Top 5 grâce à ses fonds diversifiés (+151 millions). Dans le bas du tableau, Amundi et Lyxor arrivent bons derniers en raison de leurs décollectes en actions et obligations. BNPP AM est également affecté par de telles sorties mais aussi par la clôture de fonds garantis ou à formule. Enfin, Mandarine Gestion accuse plus de 100 millions de retraits en actions.

A lire aussi