OPCVM Allianz GI fait la course en tête dans les mandats actions Euro et Monde

le 12/07/2012 L'AGEFI Hebdo

Un nouveau rendez-vous amLeague

Deux fois par an, à mi-année et à fin décembre, nous allons revenir sur les performances des sociétés de gestion participant de façon volontaire à la compétition amLeague. Celle-ci oppose des gérants dans différentes catégories d’investissement, dont les actions Euro, les actions Europe, les actions Monde et la gestion diversifiée. L’avantage de ce classement est que chaque catégorie d'acteurs est définie comme un mandat, mettant les sociétés de gestion sur un pied d’égalité.

Pour ce relevé à fin juin, Allianz Global Investors réalise les meilleurs parcours dans les catégories actions Euro et actions Monde avec des gains depuis le début de l’année de 7,67 % et 12,3 % respectivement. Si les écarts sont plutôt serrés dans le mandat en Euro (le deuxième, Aberdeen AM, affiche un gain de 6,89 % et le troisième, Petercam, une progression de 5,07 %), ils sont plus marqués en actions Monde où le deuxième, Roche-Brune AM, gagne 9 %, et le troisième, toujours Petercam, 8,53 %. Roche-Brune AM monte également sur le podium dans le mandat actions Europe à la troisième place (+10,06 %). Dans cette catégorie, CCR AM grimpe sur la première marche avec une progression de 12,84 %. SwissLife AM complète le trio de tête (+12,72 %).

Rally sur les actions en juin

Globalement, les mandats actions (dans une moindre mesure celui sur les actions Euro, signe de la difficulté à se démarquer dans un contexte de marché extrêmement difficile) enregistrent de belles performances sur le semestre. Les sociétés de gestion affichant un beta égal ou supérieur à 1 (plus sensibles donc aux mouvements de marché) ont bénéficié du rallydes actions en juin. Ces gérants ne figurent toutefois pas sur les podiums semestriels en raison des pertes subies en avril et en mai, deux mois marqués par un regain d’aversion pour le risque pour cause de crise de la zone euro et d’inquiétude sur la croissance économique. Finalement, les meilleures sociétés de gestion depuis le début de l’année ont réalisé l’essentiel de leur performance au premier trimestre et ont ensuite bien résisté à la baisse de marché. Leur niveau de volatilité n’est pas parmi les plus élevés dans chaque catégorie.

Difficile de battre les indices

Mais ce qui frappe le plus dans ces classements est la grande dispersion des performances et surtout le faible nombre de gestions capables de générer des résultats supérieurs à la moyenne et à l’indice de référence. Si, dans la catégorie actions Europe, les fonds en dessous et au-dessus de la moyenne (+5,4 %) et du benchmark(+5,25 %) se répartissent à égalité, l’écart entre le meilleur et le moins bon est de plus de 14 points ! Dans les mandats actions Euro et Monde, seul un tiers des gérants fait mieux que le marché (+3 % en Euro et +8,5 % en Monde).

A lire aussi