L'avis de... Daniel While, analyste à l'Institut de l'épargne mmobilière et foncière (IEIF)

« Les OPCI grand public sont des véhicules hybrides »

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Combien existe-t-il d'OPCI (organismes de placement collectif en immobilier) grand public ?

Seuls 6 des 96 OPCI agréés par l'Autorité des marchés financiers (AMF) sont destinés au grand public, soit un encours de 170 millions d'euros sur un total de 10 milliards. On voit donc bien que ces produits, pourtant conçus au départ pour les épargnants, n'ont pas encore rencontré leur public.

Pourquoi ce manque d'intérêt, alors que les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) affichent une collecte record ?

Les OPCI grand public sont aujourd’hui des produits hybrides. L'AMF leur impose de détenir au minimum 35 % d'actifs liquides. La conséquence en est que leur rendement sera sensiblement inférieur à celui des SCPI.

Autre difficulté, les parts de ces OPCI relèvent du régime fiscal des valeurs mobilières. Les épargnants ne peuvent donc pas, s'ils les financent à crédit, déduire leurs intérêts d'emprunts des revenus perçus. Or ce dispositif est l'un des éléments clés du succès des SCPI. Enfin, les OPCI présentent des frais d’entrée et de gestion supérieurs aux OPCVM classiques.

A lire aussi