Oddo Services prend pied en Suisse comme sous-traitant de BHF

le 13/12/2012 L'AGEFI Hebdo

La filiale titres d’Oddo & Cie récupère le back-office de cette filiale de RHJ International et attend encore de nouveaux contrats en France.

Après le Luxembourg, Oddo Services s'installe en Suisse. La filiale de services titres d’Oddo & Cie vient de décrocher un premier contrat à Zürich, auprès de la banque privée BHF Switzerland. « Nous allons assurer l’ensemble de ses opérations, à savoir le back-office de la tenue de compte de ses clients privés, sa comptabilité générale et toute son informatique, annonce Olivier Rolland, directeur général d’Oddo Services. BHF Switzerland va pouvoir se concentrer sur la commercialisation et la relation clientèle, tout en continuant son contrôle financier et des risques. » Oddo Services a créé une filiale à Zürich qui reprendra une dizaine de salariés de BHF Switzerland. Ce dernier « compte environ 2.000 clients et un peu moins de 2 milliards de francs suisses d’actifs », indique Olivier Rolland. Ces encours ne s’ajouteront pas aux 20 milliards d’euros en conservation chez Oddo Services. Dans un pays très critiqué pour sa gestion de fortune pour non-résidents, « nous assurons des services de sous-traitance, de back-office et, comme au Luxembourg, la banque (cliente d’Oddo Services, NDLR) reste le teneur de compte juridique de ses clients », explique Olivier Rolland.

Si la bascule informatique est prévue en avril, les premiers contacts avec BHF Switzerland, filiale de l’allemande BHF-Bank, remontent à l’été 2011. A l’époque, Deutsche Bank* entrait en négociations avec RHJ International pour lui céder BHF-Bank après la fin des pourparlers avec la banque du Liechtenstein LGT. La vente, finalisée en septembre 2012, permet au fonds de capital-investissement RHJ International de poursuivre la constitution d’un grand pôle de banque privée autour de sa filiale Kleinwort Benson.

Economies d’échelle

C’est l'éditeur de logiciels Sungard qui a joué l’entremetteur entre son client BHF Switzerland et Oddo Services. « Nous avons identifié 150 à 200 banques privées suisses dans notre cible (jusqu’à 10 milliards de francs suisses d’encours), dont environ 50 déjà clientes de Sungard », détaille Olivier Rolland qui veut concurrencer B-Source et Crédit Agricole Suisse, poids lourds du marché helvétique des services titres. « Nos solutions permettent aux banques privées de faire des économies, dans un contexte de baisse de marges commerciales. Nous leur assurons entre 15 % et 25 % d’économies sur le coût complet de leur chaîne informatique et des opérations de back-office, déclare le patron des métiers titres. Nous espérons gagner un à deux clients par an en Suisse. »

Au Luxembourg, La Française AM Private Bank reste pour le moment son unique client, tandis que cinq banques privées et 25 sociétés de gestion (y compris de la maison) utilisent les services d’Oddo Services en France. « Environ 30 % de nos actifs en conservation sont gérés pour des clients externes au groupe Oddo & Cie, qui génèrent la moitié de nos revenus, assure Olivier Rolland. Nous n’avons pas décroché de nouveaux contrats cette année, mais nous avons gardé tous ceux en cours et avons plusieurs dossiers très avancés en France. » Le partenariat commercial noué fin 2010 avec Société Générale Securities Services, sur le segment de la gestion privée, n’a apporté qu’un seul client. L’arrêt prochain de la coentreprise entre Oddo & Cie et La Banque Postale pourrait aussi signer la fin des prestations d’Oddo Services à La Banque Postale Gestion Privée.

L’activité se développe en revanche en assurance-vie. « Nous allons reprendre les opérations de Génération Vie (coentreprise d'Oddo & Cie et Allianz France, NDLR) début janvier, soit 40.000 contrats qui s’ajoutent aux 25.000 déjà gérés pour Axa et SwissLife via une plate-forme héritée de Banque Robeco (rachetée par Oddo & Cie en 2011). Nous avons investi 5 millions d’euros cette année pour la mettre à niveau et pour internaliser le back-office de Génération Vie. » La gestion administrative de contrats d’assurance-vie occupera début janvier 35 personnes sur les 200 employées par Oddo Services en France, au Luxembourg, mais aussi depuis peu en Tunisie.

*BHF Bank avait été rachetée en 2004 par la banque allemande Sal. Oppenheim, reprise en 2010 par Deutsche Bank après ses déboires.

A lire aussi