Nouveau recul du pouvoir d'achat des Français en 2013

le 18/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Porte-monnaie. Le répit devrait être de courte durée. La baisse des impôts sur le revenu et la désinflation accrue ont permis au pouvoir d'achat des ménages de se redresser au premier trimestre avec vigueur : +1 %. Les Français ont bénéficié à la fois d'une hausse du revenu disponible brut (RDB) en valeur nominale et du recul prononcé de la hausse des prix. Cela ne devrait pas être suffisant pour assurer une stabilisation ou une légère progression du pouvoir d'achat sur l'ensemble de l'année, estiment Axelle Lacan et Robin Mourier, économistes à Crédit Agricole SA. Aux côtés de prestations sociales dynamiques (le tiers du RDB des ménages), la hausse modérée des revenus d'activité et du patrimoine sera insuffisante pour faire face à la croissance soutenue des prélèvements sociaux et fiscaux. Il faut tenir compte aussi de l'ajustement décalé des salaires à l'inflation ; la désinflation n'ayant pas été pleinement répercutée sur les salaires. Conclusion : le pouvoir d'achat reculera de l'ordre de 0,4 % en moyenne cette année, après avoir diminué de 0,9 % l'an dernier.

A lire aussi