Un nouveau plan de relance au Japon

le 24/01/2013 L'AGEFI Hebdo

Encore et encore. Nouveau Premier ministre, nouvelle rallonge budgétaire. Shinzo Abe a présenté un collectif budgétaire de 10.300 milliards de yens (soit 2 % du PIB) afin de financer un important plan de relance. Le gouvernement espère ainsi stimuler la croissance du PIB japonais de 2 % au cours de l’exercice 2013 et créer 600.000 emplois. Ces dépenses publiques seront dédiées à la fois à l’accélération des travaux de reconstruction du Tohoku, à la recherche dans le domaine énergétique, à la redynamisation des économies locales et au renforcement de la défense des frontières. Elles seront financées à la fois par les fonds non utilisés au cours des deux exercices précédents et par des émissions obligataires. Ce nouveau programme sera-t-il efficace ? Il entraînera un rebond de l’activité, mais sans doute moins élevé qu’espéré. En ne s’attaquant pas aux problèmes structurels, « son effet sur la croissance pourrait être d’environ 0,5 point en 2013 et de 0,2 point en 2014 », estime BNP Paribas.

A lire aussi